vendredi 21 janvier 2011

formation en thérapie assistée par l'animal

5 jours de Formation en « Cynothérapie » (TAA) et
Activités Assistées par l’Animal (AAA),

Destinée aux intervenants
dans le domaine psychosocial,

Désireux de faire intervenir leur chien
dans leur capacité d’aidant

Du lundi 7 au vendredi 11 mars 2011

Les cours se déroulent au 2 rue du Préa,
B-1457 Walhain (Tourinnes-Saint-Lambert)


Coût : 440 €
Horaire : de 9h à 16h
Pour tout renseignement ou pour recevoir le programme détaillé de la formation :
00 32 (0)473/ 59 44 72
info@canimome.be


Par Bénédicte de Villers,Dr
Assistante en anthropologie de la communication homme/animal (Ulg)
Fondatrice de l'ASBL Canimôme et intervenante

Michel Koscielniak
Eleveur de bouviers des Flandres
Formateur de moniteurs en éducation canine et comportementalisme
Thérapeute

Vanessa Ipsen
Educatrice spécialisée
Hippothérapeute, intervenante à Canimôme,
monitrice d'éducation canine

CANIMÔME asbl
8 rue du Préa
B-1457 Tourinnes-Saint-Lambert

lundi 4 octobre 2010

sociabilités humaines et canines

Journée d’étude
Organisée par le Laboratoire d’Anthropologie Sociale et culturelle (LASC)
et la Faculté de Médecine Vétérinaire de l’Université de Liège


Sociabilités canines et humaines

Comment les sciences sociales et l'éthologie éclairent-elles les interactions humain-chien dans la société contemporaine?


Le vendredi 29 octobre 2010 de 9h à 18h
À l’université de Liège, campus du Sart-Tilman, au B31, amphi portalis

Programme:

Président de séance : Marc Vandenheede (Ulg)
9h - Attention, Chiens méchants ! Une nouvelle figure de la dangerosité, Emmanuel Gouabault, docteur en sociologie, Genève.
9h40 - Chiens exemplaires/Exemplaires de chiens. Combiner singularité et formatage utilitaire des animaux de compagnie, Jérôme Michalon, doctorant en sociologie et anthropologie politique. MODYS, Université Jean Monnet, Saint Etienne.
10h20 Pause
10h40 - Entre humain et animal, rencontre de l’autre et de soi dans le soin ? Nadine Fossier-Varney, psychologue clinicienne, Lyon.
11h20 - Ce que tenir compagnie veut dire, Florence Burgat, Philosophe, directeur de recherche, INRA- Université de Paris I.
12h - Suivre des chiens à pas de loups ou comment faire de l’anthropologie existentiale, Marion Vicart , docteur en sociologie, lab. Cultures et Sociétés en Europe, Strasbourg.
Président de séance : Marc Lénaerts (ULB)
14h - L’investissement de la rue par le chien et son maître, Pari-Perrin Elodie, laboratoire éco-anthropologie et éthnobiologie, MNHN, Paris.
14h40 - Cognitive abilities of the domestic dog (Canis familiaris), Linda Scheider, Dept of Developmental and Comparative Psychology , MPI for evolutionary Anthropology, Leipzig.
15h20 Pause
15h40 - Apprendre au chien et apprendre du chien : ethnographie de dresseurs-utilisateurs de chiens de conduite des troupeaux (Border collie), Nathalie Savalois, doctorante EHESS/Centre Norbert Elias (SHADYC), Marseille.
16h20 - Ontogenèse de chiens « d’utilité thérapeutique ». Descriptions ethnographiques de pratiques au sein d’un élevage canin, Bénédicte de Villers, philosophe, doctorante en anthropologie, ISHS, Université de Liège.
17h - Modalités interactionnelles et mentalisation du chien , Véronique Servais, anthropologue de la communication, ISHS, Université de Liège.

Ouvert à tous, inscription gratuite mais obligatoire +3243663088 ou +32473594472 ou armypiron@hotmail.com

dimanche 19 septembre 2010

La peur des chiens

Je prépare une communication pour un colloque qui se tiendra prochainement à Liège et à Bruxelles:
« Peur, méfiance et phobie des chiens.
Ethnographie d’interactions sensorielles quotidiennes entre hommes et animaux »

Abstract:
Dans le cadre d’une expérience ethnographique de proximité, je propose d’explorer les façons dont des humains ont peur des chiens. Ces peurs constituent des manières culturelles de « sentir », porteuses de significations que l’ethnographe peut tenter d’expliciter. D’une peur qui alerte et suscite l’adaptation, à une autre qui paralysie et inhibe, en passant par une méfiance globale des chiens, ou par une panique qui fait fuir, on verra que les expériences de peur sont multiples. Je souhaite décrire l’imbrication des différents sens (vue, ouïe, odorat, …) en jeu dans les peurs des chiens, ainsi que la manière dont les sens sont engagés dans des imaginaires et des représentations sociales, qui valent d’être décrits.
Dans le même temps, je souhaite saisir au plus près des « sensibilités de chiens », c’est-à-dire des attitudes canines, des émotions et cognitions, telles qu’elles se déploient dans un contexte de peur. Réaction momentanée ou vécu plus profond, la peur chez le chien se décline, elle aussi, de plusieurs façons. Mais la question sera notamment de savoir comment il est possible d’accéder à l’expérience sensorielle, non seulement d’un autre, mais de surcroît, d’un autre animal.
Je souhaite proposer des « descriptions comparées » des usages des sens, dans des contextes singuliers liés à la peur. Ainsi, par exemple, s’il est vrai que la peur peut « exposer » et « rendre vulnérable » (ainsi dit-on qu’« il ne faut pas montrer sa peur à un chien »), une des questions possibles est de savoir ce que cela signifie dans une perspective de chiens.

“Fear, mistrust, disquiet and phobia of dogs.
Ethnography of daily sensory interactions between humans and animals”

Within the ethnographic framework of proximity, I propose to explore human’s dogs fears. Fears constitute cultural ways to ‘feel’, that truly have meanings that the ethnographer can try to explain.
From a fear who’s alerting and then generate adaptation, to another one who’s paralyzing and inhibiting, passing by global dogs mistrust, or by a panic that causes getaway, we can see that there is a lot of different fears experiences. I would like to describe the different senses (view, hearing, smell,…) are involved in dog’s fears, and also how this senses are brought in social imaginations and representations.
Anyway, I would like to understand “dog’s sensibilities”, namely dog’s attitudes, emotions and cognitions, as they are growing up in a fear’s context. We notice that dog’s fears can be a momentary reaction or coming from a deep true-life. The fear by the dog comes in a variety of ways. But the question is how to reach “fears of dogs”? And, because we cannot ignore the cultural dimension of the ethnographic description, how is it possible, for this description, to fit canine sensory modalities?
Thus, I would like to suggest “comparative descriptions” of sensory use, in different contexts connected with the fear. For example, if it’s true that a fear can “expose” and “make feel vulnerable”, one question is what does it mean in dog’s perspective?


Rencontres sensorielles / Sensory Meetings
Les sens et les sciences sociales / Senses and Social Sciences


Liège / Bruxelles – 27-28-29/09/2010

Lundi 27 Septembre (Liège - Chiroux)
Matinée 9h15-12h45
9h15 - 10h : Accueil et Ouverture
Session 1 – Ethnographier les sensorialités / Ethnography and the senses
10h00 - 10h45 :
Tim Ingold (University of Aberdeen, G-B) : Sensing the world and worlds of sense.
10h45 - 11h10 :
Dinah Jung (University of Heidelberg, Allemagne) : The Ritual Use and Significance of Aromatics in East Asia.
11h10-11h30 : pause
11h30 - 12h20 :
Marie-Luce Gelard (Université Paris Descartes, France) : Rencontre des genres et allégorie du féminin : encensement et parfums à brûler en contexte saharien (Aït Khebbach).
Andrew Whitehouse (University of Aberdeen, G-B) : One with the birds ? Listening through recording and imitation.
12h20-12h45 : discussion
Déjeuner
Après-midi 14h15-17h30
Session 2 – Pragmatiques des sens / Sensory pragmatics
14h15 - 15h :
Antoine Hennion (Mines-Paris Tech, France) : (titre à préciser)
15h - 15h50 :
Laurent Legrain (Université Libre de Bruxelles, Belgique) : Éduquer l’ouïe : le continuum vocal comme outil d’analyse de la transmission d’un attachement au chant.
Alessia Florilio (Università degli Studi di Perugia, Italie) : L’incorporation de la localité : marchandise et patrimoine dans la « dégustation culturalisée ».
15h50 - 16h15 : pause
16h15 – 16h55 :
Benedicte de Villers (Université de Liège, Belgique) : Peur, méfiance et phobie des chiens : ethnographie d’interactions sensorielles quotidiennes entre hommes et animaux.
Julien Bondaz (Université Lumière Lyon 2, France) : Le musc et l'immondice. Rencontres olfactives entre humains et non-humains dans les parcs zoologiques d’Afrique de l’Ouest.
16h55-17h30 : discussion

Mardi 28 septembre (Liège - Université)
Matinée 9h-12h15
Session 3 – Médias, discours et pratiques sensibles / Medias, discourses and practices of the senses
9-9h45 :
Michael Bull (University of Sussex, G-B) : (titre à préciser)
9h45-10h35 :
Julia Yezbick (Harvard University, USA) : Senses, Affect and Materiality : articulations of the Catholic Charismatic Renewal.
Lionel Detry (Université de Louvain-la-Neuve, Belgique) : L’usage de la musique pour la configuration de l’espace sonore.
10h35-11h : pause
11h-11h50 :
Anthony Pecqueux (EHESS-Marseille, France) : John L. Austin et la description de la perception.
Viktoria Von Hoffman (Université de Liège, Belgique) : Prolégomènes à une histoire culturelle des sensorialités basses. Enjeux et méthodes.
11h50-12h15 : discussion
Déjeuner
Après-midi 13h45-17h
Session 4 – Saisir l’ambiance / Capturing the atmosphere
13h45-14h30 :
Jean-Paul Thibaud (CRESSON, France) : Quand le sensible infuse l’enquête.
14h30-15h20 :
Olivier Gosselain (Université Libre de Bruxelles) et Jean-Michel Decroly (University of Witwaterstrand, South Africa) : Promenade sensorielle à travers Bruxelles : convergence et dissonance des expériences
Julien Delas (CRESSON, France) : Les parcours « en aveugle » : une méthode d’investigation de l’intersensorialité in situ.
15h20-15h45 : pause
15h45-16h35 :
Olivier Labussière (Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement, France) et Laurent Matthey (Institut des Sciences de l’Environnement, Suisse) : Potentialité du sensible, vitalité de l’urbain. Aux limites de la synthèse dans la pensée de Simmel
Olivier Feraud (EHESS, France) : L’étude qualitative du sonore. Une approche ethnologique des environnements sonores à Naples.
16h35-17h : discussion

Mercredi 29 septembre (Bruxelles - Université)
Matinée 9h-12h15
Session 5 – Sens, cognition et culture matérielle / Senses, cognition and material culture
9h40-10h25 :
Joel Candau (Université de Nice Sophia-Antiopolis, France) : Une théorie sensorielle de l’identité ?
10h25-11h15 :
Olivier Wathelet (Institut Paul Bocuse - Université de Nice Sophia-Antiopolis - SEB, France) : Un exemple d’ethnographie cognitive des perceptions. Les cheminements olfactifs comme technique des sens.
Arnaud Halloy (Université de Nice Sophia-Antiopolis, France) et Véronique Servais (Université de Liège, Belgique) : Enchanting Gods and dolphins: A cross-cultural analysis of uncanny encounters.
11h15-11h35 : pause
11h35-12h25 :
Cameron D. Warner (Aarhus University, Danemark) : Senses and Agency in Thibetan Buddhist Material Culture.
Petra T. Kalshoven (University of Manchester, G-B) : Making Sense of Know-How: A Lesson Taught by Amateurs
12h25-12h45 : discussion
Déjeuner
14h15-15h : table ronde - conclusion

lundi 22 mars 2010

Publication : Husserl, Leroi-Gourhan et la préhistoire




D’optique philosophique, cet ouvrage est une mise en perspective de deux auteurs que tout semble séparer : Edmund Husserl, père d’une phénoménologie transcendantale de conscience, et André Leroi-Gourhan, ethnologue et préhistorien.

Une fois opérées les mises au point méthodologiques de rigueur, un dialogue s’établit entre Husserl et Leroi-Gourhan autour des « objets de la préhistoire » : ossements, cailloux taillés, traces d’ocre, de feu, d’habitats, objets gravés ou peints. Procédant par « zigzags », de la phénoménologie à la préhistoire et l’inverse, Bénédicte de Villers entend se tenir au plus près de la matérialité de ces objets préhistoriques et les décrire.
En même temps, ceux-ci s’avèrent les seuls indices de subjectivités humaines d’autrefois et de leurs cultures. L’ambivalence des objets de la préhistoire constitue donc aussi toute leur richesse. L’« ontologie préhistorique » qui se construit dans ces pages, à la croisée des perspectives phénoménologiques et préhistoriques, vise ainsi à poser d’une façon originale la question de la « différence anthropologique » et des origines de l’homme.

Pour commander l'ouvrage : benedictedevillers@gmail.com ou Petra éditions ou fnac.com

Bénédicte de Villers est docteur en philosophie de l’Université de Louvain. Après avoir été assistante chargée d’enseignement aux Facultés universitaires Saint-Louis à Bruxelles durant 7 ans, elle est à présent chercheuse en anthropologie de la communication homme/animal, et s’engage dans des pratiques de terrains.

lundi 25 janvier 2010

formation en cynothérapie

Formation en cynothérapie (TAA) et Activités assistées par l'animal (AAA)

destinée aux intervenants dans le domaine psychosocial
désireux de faire intervenir un chien dans le capacité d'aidant



Du lundi 15 au vendredi 19 février 2010, de 9h à 16h.

Formation organisée par Canimôme ASBL, rue du Préa, 1457 Tourinnes-Saint-Lambert (Walhain)

Pour recevoir le programme complet ou pour s'inscrire :
info@canimome.be
0473 / 59 44 72



mercredi 9 septembre 2009

Mon chien magazine




Deux doubles pages dans "Mon chien magasine" du mois de septembre.
Un bel article où nos démarches sont expliquées : à la fois le traitement de la peur des chiens, les visites dans les écoles, les stages et les séances hebdomadaires.


Belles photos du stage canimôme du mois de juillet

Petite mention particulière au sujet de Bouh et ses célèbres "assis", ainsi que sur la beauté d'Hiselou...

mardi 4 août 2009

Le jeu de Shan


Shan a inventé le jeu "vacances" !

Tous à la "plage" avec Ermione en position

Posted by Picasa